L’affaire

Aujourd’hui, les changements climatiques menacent déjà les droits humains de millions de personnes dans le monde. L’élévation du niveau de la mer dans le monde entier est une répercussion directe des changements climatiques. Sur l’île de Pari, elle a déjà endommagé les maisons, les rues et les commerces. Les habitant·e·s doivent donc prendre des mesures pour la protéger. Or, ils assument eux-mêmes les coûts pour ce faire, alors qu’ils n’ont pas contribué aux changements climatiques. D’ici 2050, une grande partie de l’île de Pari devrait être sous l’eau, et les moyens de subsistance de ses 1500 habitant·e·s devraient disparaître. Cette situation est injuste :

Le groupe suisse Holcim est le leader mondial dans l’industrie du ciment. Il fait partie des 50 entreprises qui émettent le plus de CO2. Avec ses émissions excessives de dioxyde de carbone ces dernières décennies, le groupe a largement contribué aux changements climatiques. Au nom de la population de l’île, Asmania, Arif, Edi et Bobby ont donc décidé d’entreprendre des démarches juridiques à l’encontre de Holcim.

Ils demandent à Holcim : 

  • Une réparation proportionnelle à leurs dommages, causés sur l’île de Pari par les changements climatiques
  • Une réduction des émissions de CO2 de 43 % par rapport aux valeurs de 20191.
  • Une contribution aux mesures d’adaptation nécessaires sur l’île de Pari.

1Ou une réduction des émissions suffisante pour que le réchauffement climatique soit limité à 1,5°C maximum, conformément aux dernières données scientifiques.

Qui sont Asmania, Arif, Edi et Bobby ?

Asmania, Arif, Edi et Bobby sont des habitant·e·s de l’île de Pari, en Indonésie. Tous les quatre ont subi des dommages et des pertes dans leur activité à cause des inondations répétées sur l’île. Asmania, Arif, Edi et Bobby ont déposé une requête de conciliation à Zoug (Suisse), où se trouve le siège principal de Holcim. Ils sont soutenus par Walhi, le plus grand réseau pour l’environnement d’Indonésie, par l’Entraide Protestante Suisse (EPER) et par le European Center for Constitutional and Human Rights (ECCHR), sis à Berlin.

Quel rôle joue Holcim, le groupe spécialisé dans le ciment ?

Holcim est le leader mondial dans l’industrie du ciment, un constituant de base du béton. Le groupe suisse fait partie des 50 entreprises qui émettent le plus de CO2. En effet, la production de ciment en génère d’énormes quantités. Selon une étude, Holcim a émis plus de sept milliards de tonnes de CO2 entre 1950 et 2021. Cela représente 0,42 % de l’ensemble des émissions industrielles mondiales de CO2 depuis 1750, soit plus du double de ce que l’ensemble de la Suisse a émis sur la même période. Le groupe est donc en grande partie coresponsable de la crise climatique et est la plus grande « multinationale polluante » en Suisse.

Soutenez Edi, Arif, Asmania et Bobby dans leur combat pour la justice climatique. Signez leur appel à Holcim.

Chaque vote compte. Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont déjà signé.

0personnes soutiennent les habitant·e·s de l'île de Pari